Les différentes marques de talkies walkies


2867 vues
Les différentes marques de talkies walkies

Midland, Motorola, Decathlon (via sa sous-marque Geonaute), BaoFeng… ce sont les quatre marques qui font la loi sur le marché mondial des talkies walkies et, plus généralement, des radios bidirectionnelles destinées aux particuliers, mais aussi à une certaine catégorie de professionnels comme les travailleurs de chantier, du bâtiment, les professionnels de l'événementiel, de la logistique, de la sécurité, les chasseurs, les gardes-forestiers, etc.

Du côté des professionnels, on retrouve là encore Motorola (via Motorola Solutions), Hyterma Communications, JVCKENWOOD, ICOM et Tait Communications. Pour vous aider à faire le bon choix, nous consacrons ce dossier aux principales marques de talkies walkies avec nos tests de leurs modèles les plus en vue. Au menu donc : présentation des caractéristiques techniques de chaque talkie walkie, de ses points forts et de ses points faibles ainsi que des avis des utilisateurs.

Bref aperçu du marché des talkies walkies

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, et surtout à ce que certains spécialistes ont prédit, les talkies walkies ne sont pas morts avec l'avènement des smartphones. En effet, ces deux produits jouent aujourd'hui deux rôles complètement différents, bien qu'ils puissent être considérés comme des produits de substitution dans certaines configurations. Les talkies walkies passent là où le réseau mobile ne passe pas, notamment dans les contrées reculées et les environnements hostiles (forêt dense, montagne, sous-sols, mines, grottes, etc.).

De plus, ils permettent un mode de communication instantané, et les transmissions sont déclenchées par simple appui sur le bouton Push to Talk (ou PTT), entre deux personnes ou plus. Les talkies walkies destinés aux baroudeurs et aux professionnels travaillant dans des environnements difficiles affichent un Indice de Protection (IP) élevé, étant protégés contre l'infiltration de l'eau et de la poussière, contre les chocs, et parfois même contre l'immersion dans l'eau pendant quelques minutes.

Les dernières années ont vu l'introduction de réglementations gouvernementales favorables qui permettent l'utilisation du spectre LTE pour les applications grand public. Les talkies walkies qui peuvent être utilisés sans licence radio (les fameux talkies walkies PMR) ont gagné en puissance et en performance, ce qui a contribué à viser de nouvelles cibles, comme les amateurs des loisirs de plein et de soft air. Selon les analystes des études de marché de Technavio, le marché mondial du talkie walkie connaîtra un taux de croissance annuel moyen de plus de 9 % d'ici fin 2021.

Les tendances à venir sur le marché des talkies walkies

L'utilisation croissante des réseaux de smartphones et des connexions Wi-Fi sera l'une des dernières tendances qui s'imposeront sur le marché des talkies walkies au cours des quatre prochaines années. L'utilisation des réseaux cellulaires pour les communications via talkie walkie est en augmentation. En plus de permettre les communications à longue distance, l'utilisation des réseaux cellulaires permet également d'obtenir plus de clarté et de rapidité dans les transmissions. Les réseaux cellulaires sont hautement compatibles avec les radios numériques bidirectionnelles. Les nouveaux talkies walkies seront équipés de puces capables d'utiliser la technologie LTE ou même Wi-Fi pour les communications de proximité, tout en gardant leur intérêt dans les environnements hostiles ou compliqués.

En raison de la présence d'un grand nombre de fabricants, le marché du talkie walkie peut sembler fragmenté. Mais en réalité, l'essentiel des parts de marché reste partagé par des acteurs de longue date. Sur le segment des particuliers, ce sont Motorola Solutions, le chinois BaoFeng (ou Pofung en Europe), l'italien Midland Radio et Decathlon (via sa sous-marque Geonaute) qui dominent. Sur le segment des professionnels, on retrouve là encore Motorola Solutions et Midland Radio, mais aussi Hytera Communications, JVCKENWOOD, ICOM, Tait Communications, Abel, BFDX, Cobra Electronics, Kirisun Communications, Shenzhen HQT Science and Technology, Uniden et Wintec.

Les talkies walkies destinés aux particuliers sont utilisés par les familles habitant dans de grandes résidences (communication entre les chambres, les étages et les différentes portions de la maison), les amateurs des virées shopping, les passionnés des loisirs de plein air comme la randonnée, le trekking ou encore l'alpinisme, etc. Du côté des professionnels, les talkies walkies sont utilisés dans les domaines du chantier et du bâtiment, des travaux publics, des mines, de l'archéologie, de la sécurité des personnes et des bâtiments, de la défense, des services publics, de l'événementiel, de la logistique, etc.

En 2016, le segment de l'industrie et du commerce représentait la plus grande part du marché des talkies walkies et des radios bidirectionnelles. L'utilisation de talkies walkies par le personnel d'entretien ménager pour demander une assistance à la maintenance, en particulier pour les problèmes nécessitant un entretien tels que des luminaires endommagés et des grands déversements, alimente la croissance du marché dans ce segment et devrait connaître une progression fulgurante lors des prochaines années. En outre, le secteur de la construction utilise également des talkies walkies pour permettre aux travailleurs de consulter instantanément les ingénieurs, les architectes et les superviseurs sur le site.

Le sous-segment numérique des talkies walkies va poursuivre son hégémonie sur les modèles analogiques dans les quatre prochaines années. Il faut dire que les talkies walkies numériques permettent des conversations multiples, des messages textuels ainsi que des fonctionnalités améliorées comme l'identification et la localisation de l'appareil par les secours, le cryptage des communications, une fonction d'économie d'énergie plus performante, des communications plus claires et avec moins de coupures et de saturations, etc. Ils sont mieux adaptés aux situations où la communication doit se faire dans un environnement bruyant grâce à la discrimination sonore et peuvent donc être utilisés dans les usines de fabrication et de manufacture ainsi que les sites de construction.

Marques